Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : 1 Août: Saint Alphonse Marie de Liguori, évêque et docteur de l’église

Texte de l'Évangile (Mt 5,13-19): « Vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel devient fade, comment lui rendre de la saveur ? Il ne vaut plus rien : on le jette dehors et il est piétiné par les gens. Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne peut être cachée. Et l’on n’allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau ; on la met sur le lampadaire, et elle brille pour tous ceux qui sont dans la maison. De même, que votre lumière brille devant les hommes : alors, voyant ce que vous faites de bien, ils rendront gloire à votre Père qui est aux cieux.

« Ne pensez pas que je sois venu abolir la Loi ou les Prophètes : je ne suis pas venu abolir, mais accomplir. Amen, je vous le dis : Avant que le ciel et la terre disparaissent, pas un seul iota, pas un seul trait ne disparaîtra de la Loi jusqu’à ce que tout se réalise. Donc, celui qui rejettera un seul de ces plus petits commandements, et qui enseignera aux hommes à faire ainsi, sera déclaré le plus petit dans le royaume des Cieux. Mais celui qui les observera et les enseignera, celui-là sera déclaré grand dans le royaume des Cieux».

«Vous êtes le sel de la terre (…). Vous êtes a lumière du monde»

Abbé Juan Carlos ALAMEDA Vega
(San Cristóbal de La Laguna, Espagne)

Aujourd'hui, fête de saint Alphonse Marie de Liguori (1696-1787), nous demandons l'intercession de quelqu'un qui a su dire "oui" au Seigneur et qui a pris très au sérieux les paroles de l'Evangile : "Vous êtes le sel de la terre" (Mt 5,13).

Alphonse faisait partie d'une famille distinguée, il était intelligent et studieux. Avocat à 19 ans, c'était un homme juste qui ne perdait aucune affaire ! Un jour il a découvert qu'il avait soutenu – sans le savoir – une cause qui n'était pas juste et cela l'a amené à réfléchir radicalement sur la vie. Il a fait une retraite spirituelle et a reçu la Confirmation. Ces deux événements ont ravivé sa ferveur. L'année suivante, il a entendu deux fois une voix qui lui disait : Abandonne le monde et consacre-toi à moi. Très tôt Dieu lui a confirmé quelle était sa volonté.

Il est allé à l'église de Notre Dame de la Miséricorde pour demander son admission à l'Oratoire. Ceci l'a conduit à se consacrer à Elle et à être au cours de son apostolat un reflet fidèle de l'amour pour la Très Sainte Vierge. Selon les paroles du Pape François : "Marie est la mère du "oui". Oui au rêve de Dieu, oui au projet de Dieu, oui à la volonté de Dieu. Un oui qui, comme nous le savons, n'a pas été facile à vivre pour elle. C'est pour cela que nous l'aimons tant et que nous trouvons en elle une vraie Mère qui nous aide à garder vives la foi et l'espérance au milieu de situations compliquées".

Découvrir – comme l'a fait Alphonse Marie – les authentiques "Gloires de Marie" c'est découvrir ce que signifie suivre Jésus pleinement, le connaître et l'aimer pour conduire les autres aux joies de l'Evangile. Le saint d'aujourd'hui a aimé généreusement Dieu, notre Mère la Vierge Marie et tout le monde : c'est un bon exemple pour nous ! Nous pouvons demander au Seigneur lors de notre prière quotidienne ce qu'il attend de nous, et être attentifs – comme l'a été Alphonse Marie – pour répondre à sa demande. Soyons généreux et répondons comme notre Mère du ciel : "Que tout s'accomplisse en moi selon votre Parole (Lc 1,38).