Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Méditons l’Évangile d’aujourd’hui

L'Évangile d'aujourd'hui + homélie (de 300 mots)

24 Octobre : Saint Antoine-Marie Claret

Télécharger
Texte de l'Évangile (Mc 1,14-20): Après l’arrestation de Jean Baptiste, Jésus partit pour la Galilée proclamer la Bonne Nouvelle de Dieu; il disait: « Les temps sont accomplis: le règne de Dieu est tout proche. Convertissez-vous et croyez à la Bonne Nouvelle ». Passant au bord du lac de Galilée, il vit Simon et son frère André en train de jeter leurs filets: c'étaient des pêcheurs. Jésus leur dit: « Venez derrière moi. Je ferai de vous des pêcheurs d'hommes ». Aussitôt, laissant là leurs filets, ils le suivirent. Un peu plus loin, Jésus vit Jacques, fils de Zébédée, et son frère Jean, qui étaient aussi dans leur barque et préparaient leurs filets. Jésus les appela aussitôt. Alors, laissant dans la barque leur père avec ses ouvriers, ils partirent derrière lui.

« Venez derrière moi. Je ferai de vous des pêcheurs d'hommes »

Abbé Joaquim MESEGUER García (Rubí, Barcelona, Espagne)

Aujourd'hui voyant comment Jésus appelle les premiers disciples à la mission, nous pensons à un grand missionnaire qui a vécu au XIXe siècle, une période très troublée, sans l'empêcher de porter le message de l'Évangile en Catalogne, aux Canaries et à Cuba: C'est Saint Antoine-Marie Claret qui, comme les premiers disciples, a entendu l'appel de Jésus dans sa jeunesse: « Venez derrière moi. Je ferai de vous des pêcheurs d'hommes » (Mc 1,17). Comme Jacques et Jean, qui ont laissé leur père dans le bateau avec les journaliers, Antoine-Marie a quitté l'atelier textile familial et sa ville de Sallent pour se lancer sur le chemin de la prêtrise, dans laquelle prédication et catéchèse ont joué un rôle de premier plan.

Jésus a dit: « Les temps sont accomplis: le règne de Dieu est tout proche. Convertissez-vous et croyez à la Bonne Nouvelle » (Mc 1,15), et Antoine-Marie a fait de son appel du Seigneur le programme de sa vie: en tant que catéchiste, prêtre, évêque et confesseur de la reine Isabelle II d'Espagne, à cette époque, il fonda la Congrégation des Fils du Cœur Immaculé de Marie et fut l'âme de la fondation de nombreux instituts religieux dédiés à l'éducation des enfants et des jeunes et au soin des malades. Avec la création de l'imprimerie religieuse, il travailla à la diffusion de la culture populaire chrétienne avec la publication de nombreux livres, exerçant une influence bénéfique.

Sans aucun doute, Saint Antoine-Marie Claret était un saint et sage pêcheur d'hommes, zélé du ministère sacerdotal et de l'œuvre d'évangélisation. Dans son autobiographie, il nous donne un portrait bref et précis de ce que doit être le missionnaire: « Enflammé par le feu du Saint-Esprit,… il suivra et imitera Jésus-Christ en travaillant, en souffrant et en ne cherchant toujours et uniquement la plus grande gloire de Dieu et le salut des âme ».