Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : 15 juillet: Saint Bonaventure, évêque et docteur de l’Église

Texte de l'Évangile (Mt 23,8-12): Pour vous, ne vous faites pas donner le titre de Rabbi, car vous n’avez qu’un seul maître pour vous enseigner, et vous êtes tous frères. Ne donnez à personne sur terre le nom de père, car vous n’avez qu’un seul Père, celui qui est aux cieux. Ne vous faites pas non plus donner le titre de maîtres, car vous n’avez qu’un seul maître, le Christ. Le plus grand parmi vous sera votre serviteur. Qui s’élèvera sera abaissé, qui s’abaissera sera élevé.».

«Le plus grand d'entre vous sera votre serviteur»

Abbé Antonio CARBAJO Porras
(Tinajas, Cuenca, Espagne)

Aujourd'hui, le Seigneur fait une sorte de parenthèse lorsqu'il parle en "attaquant" ceux qui disent et ne font rien et qui font le contraire de ce qu'ils disent. "Que tes œuvres soient la signature de tes paroles" disait Saint Antoine de Padoue, un saint qui était aussi franciscain et docteur.

"Ne vous laissez pas appeler "Rabbi" (…) ; ne vous laissez pas non plus appeler "Directeurs" (…)" (Mt 23,8.10) : Jésus invite à fuir la vanité et la fierté pour que notre but soit de servir notre frère, avec humilité, modestie et simplicité.

Le Seigneur n'interdit pas les titres – qui sont nécessaires dans une société hiérarchisée –mais l'ambition et l'orgueil que ces titres peuvent entraîner. "Nous sommes des présidents et des serfs (…), nous ne présidons bien que si nous servons" nous disait Saint Bernard. Et Saint Bonaventure sut se comporter ainsi même s'il faisait partie des hauts dignitaires puisqu'il fut nommé évêque et cardinal.

Ni "maître", ni "père", ni "directeur", des titres presque synonymes qui doivent seulement s'appliquer à Dieu et que Jésus souligne dans cette triple synonymie pour que nous puissions les changer en "humble", "frère" et "serviteur".

Face à l'orgueil d'être pris pour quelqu'un d'important, Jésus nous dit d'être quelqu'un en servant, en aimant et en l'imitant en toute chose et en dispensant nos services comme nous le dit Saint Paul (cf. 1Cor 4,1). Il est notre seul maître et nous, nous le sommes en participant au service. Jésus souligne – et les saints nous le rappellent – quelque chose que nous ne devons pas oublier : être humbles, être des serviteurs à la manière de Saint Bonaventure…

Sainte Marie est notre mère et, avant tout, la mère de Dieu. Mais son premier titre, comme Elle le disait elle-même – est d'être "l'esclave du Seigneur" (Lc 1,38). Pourvu que nous - ses enfants – nous l'imitions ! Ce sera un bon chemin pour suivre le Maître.