Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : 16 Juillet: Notre Dame du Carmel

Texte de l'Évangile (Mt 12,46-50): Comme Jésus parlait encore aux foules, voici que sa mère et ses frères se tenaient au-dehors, cherchant à lui parler. Quelqu’un lui dit : « Ta mère et tes frères sont là, dehors, qui cherchent à te parler. » Jésus lui répondit : « Qui est ma mère, et qui sont mes frères ? » Puis, étendant la main vers ses disciples, il dit : « Voici ma mère et mes frères. Car celui qui fait la volonté de mon Père qui est aux cieux, celui-là est pour moi un frère, une sœur, une mère. »

«Celui qui accomplit la volonté de mon Père, celui-là est (…) ma mère »

Fray Valentí SERRA i Fornell
(Barcelona, Espagne)

Aujourd'hui, nous nous souvenons de la Vierge sous l'invocation populaire du Carmel. Les Saintes Ecritures célèbrent la beauté du mont Carmel où le prophète Elie a défendu la pureté de la foi. Dans le fragment évangélique de cette journée, Jésus – le Seigneur – rend indirectement éloge à la pureté de la foi de sa Très Sainte Mère qui a accompli la volonté du Père du ciel parfaitement (cf. Mt 12,50), à tel point qu'Elle a réussi à être pour toutes les générations de disciples le plus parfait modèle pour écouter et vivre de manière fructueuse la Parole divine.

Cette Parole ne peut pas rester cachée, elle doit resplendir et illuminer tout le monde. C'est pour cela que nous les chrétiens devons être une sorte de "douille" de l'Evangile à travers l'accomplissement fidèle et assidu de la volonté du Père céleste, comme nous le montre tous les jours notre Très Sainte Mère qui, de la même manière que nous, a aussi dû "partir en pèlerinage sur les chemins de la foi" (Concile Vatican II).

Concernant la foi de Marie et sa docilité pour accomplir la volonté du Père, le pape saint Paul VI a exprimé que Marie "avait une foi qui ne supposait pas la preuve directe de la connaissance, mais l'acceptation de la vérité par le biais de la Parole de Dieu qui la révèle". Dans le Royaume de Dieu, que Jésus a inauguré, le motif de gloire ou d'appartenance ne doit pas être lié aux liens du sang, puisqu'il s'agit d'un royaume spirituel où les liens de parenté avec Jésus se forgent à partir de l'obéissance à sa Parole, ce qui doit nous conduire à aimer et servir nos frères.

Que Marie nous confirme dans notre vocation chrétienne et augmente notre goût de savourer les choses spirituelles et, qu'en suivant sa direction et sous sa protection, nous puissions monter jusqu'aux sommets les plus élevés de la montagne qu'est le Christ, son Fils !