Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : Temps de Noël: Baptême du Seigneur (B)

Texte de l'Évangile (Mc 1,7-11): Jean Baptiste proclamait dans le désert: «Voici venir derrière moi celui qui est plus puissant que moi. Je ne suis pas digne de me courber à ses pieds pour défaire la courroie de ses sandales. Moi, je vous ai baptisés dans l'eau; lui vous baptisera dans l'Esprit Saint». Or, à cette époque, Jésus vint de Nazareth, ville de Galilée, et se fit baptiser par Jean dans le Jourdain. Au moment où il sortait de l'eau, Jésus vit le ciel se déchirer et l'Esprit descendre sur lui comme une colombe. Du ciel une voix se fit entendre: «C'est toi mon Fils bien-aimé; en toi j'ai mis tout mon amour».

«Tu es mon Fils bien-aimé, en toi j'ai mis tout mon amour»

Mgr. Salvador CRISTAU i Coll Evêque Auxiliare de Terrassa (Barcelona)
(Barcelona, Espagne)

Aujourd'hui, solennité du Baptême du Seigneur, se termine le cycle des fêtes de Noël. L'Évangile dit que Jean s'était rendu dans le désert et "prêchait un baptême de conversion pour le pardon des péchés (Mc 1,4). Les gens allaient l'écouter, confessaient leurs péchés et se faisaient baptiser par lui dans le fleuve Jourdain. Jésus aussi se présenta parmi ces gens pour se faire baptiser.

Pendant les fêtes de Noël, nous avons vu que Jésus s'est fait connaître aux bergers et aux mages qui, venaient d'Orient, l'ont adoré et lui ont fait des offrandes. En fait, la venue de Jésus dans le monde a pour but de montrer l'amour de Dieu qui nous sauve.

Et là-bas, dans le Jourdain, s'est produit une nouvelle manifestation de la divinité de Jésus : le ciel s'est ouvert et l'Esprit Saint est descendu sur Lui sous la forme d'une colombe, et on a entendu la voix du Père : "Tu es mon fils bien aimé, en toi j'ai mis tout mon amour" (Mc 1,11). Ici, c'est le Père céleste et l'Esprit Saint qui se manifestent. C'est Dieu Lui-même qui nous révèle qui est Jésus, son Fils bien aimé.

Mais ce n'était pas une révélation uniquement pour Jean et pour les juifs. C'en était aussi une pour nous. Jésus Lui-même, le Fils bien aimé du Père, qui s'est manifesté aux juifs dans le Jourdain, se manifeste continuellement à nous chaque jour. Dans l'Église, dans la prière, dans nos frères, dans le Baptême que nous avons reçu et qui nous a transformés en enfants du même Père.

Alors, demandons-nous : Est-ce que je reconnais sa présence, son amour dans ma vie ? Est-ce que je vis réellement une relation d'amour filial avec Dieu ? Le pape François dit : "Ce que Dieu veut de l'homme est une relation "papa-enfant", le cajoler et lui dire "Je suis avec toi".

Au milieu de nos luttes et nos difficultés, le Père céleste nous dit à nous aussi "Tu es mon Fils bien-aimé, en toi j'ai mis tout mon amour".