Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

  evangeli.net  

Cher(e) ami/e:                                             

Vendredi nous terminons le merveilleux cycle des solennités du Seigneur. Après le Corpus Christi, le Sacré Cœur de Jésus : ce n'est pas fortuit ! Nous lui devons l'Amour infini de Dieu – immortalisé pour toujours dans le Cœur transpercé de Jésus-Christ – la venue de l'Esprit Saint et ses agissements efficaces par le biais des sacrements. Dieu voit l'homme faible, souvent ingrat et indifférent, mais son Amour Miséricordieux ne connaît pas de limites. L'Eucharistie est le plus grand représentant de ce courant d'amour.

 Jésus, subissant avec patience – sans se fâcher – sa passion sur la Croix, nous démontre un amour si grand qu'il "déborde" de son Cœur et se déverse sur nos esprits comme un bon "médicament" pour remédier à nos faiblesses. Saint Jean l'évangéliste a prêté une attention particulière à ce fait (qui aurait pu passer inaperçu, comme quelque chose de secondaire). "En arrivant devant Jésus, comme ils virent qu'il était déjà mort, ils ne lui brisèrent pas les jambes, mais un des soldats lui transperça le flanc avec une lance et il en jaillit immédiatement de l'eau et du sang (Jn 19,33-34). L'efficacité régénératrice de l'eau du baptême n'est pas "gratuite", elle a un prix : le Sang qui a coulé du flanc ouvert du Seigneur.

 Un cœur "éclaté". Là, sur le seuil de ce cœur "ouvert", nous pouvons nous approcher et découvrir ce qu'est la Sainte Trinité. Dieu qui n'est pas un être "solitaire" et "ennuyeux" – n'a pas besoin des hommes pour être Amour. Il est Un et Trois : Paternité infinie, Filiation infinie et Amour infini. Il se suffisait parfaitement à Lui-même pour être éternellement heureux (en fait, c'est ainsi qu'Aristote le comprenait : une Intelligence infinie qui est heureuse en se connaissant elle-même). Il n'avait pas besoin de nous ! Cependant, Il a voulu "avoir besoin de nous" au point de ressentir de la passion pour chacun d'entre nous personnellement. C'est un "Amour fou" : un amour passionné, un amour "eros", pour utiliser l'expression de Benoît XVI. La question est si importante que Saint Jean met l'accent dessus : "Celui qui l'a vu en témoigne et son témoignage est valable, et il sait qu'il dit la vérité, pour que vous aussi vous croyiez" (Jn 19,35).

 Jean (19,37) nous rappelle "Ils regarderont le transpercé". On offre au disciple qui est encore en pèlerinage sur les chemins poussiéreux de cette vie le Cœur de Jésus qui reste "ouvert" pour qu'il se repose : toujours ouvert pour accueillir et consoler le croyant ! Reposons-nous en contemplant le Sacré Cœur de Jésus.

Abbé Antoni Carol i Hostench

 

(Coordinateur Général d'evangeli.net )

evangeli.net
"Méditons l’Évangile d’aujourd’hui" (Évangile + méditation)
"Master·evangeli.net" (Évangile + théologie)
"L'Evangile d'aujourd'hui pour la famille" (L’Évangile + dessin + catéchèse)
Si vous voulez INSCRIRE UN(E) AMI(E), c'est très facile! Cliquez ici et suivez les instructions
pixel tracking